La Cour européenne juge contraire

aux droits de l’homme la loi Verdeille, qui autorise les chasseurs à passer sur les terrains privés.