Je vois tellement de reproches et de colère dans le monde en ce moment. Les gens ne sentent pas qu’ils ont le pouvoir et cherchent quelqu’un ou quelque chose à blâmer. Arrête ça ! Ce n’est pas le moment de blâmer. Ce n’est pas le moment de s’inquiéter des partis politiques, de la couleur de peau de quelqu’un ou de sa religion. La maladie ne se soucie pas de ces choses. La maladie va grandir à l’intérieur de quelqu’un causant autant de dégâts que possible tout en se propageant aux autres… grandissant

Comme la maladie nos choix grandissent en nous et se propagent à ceux qui nous entourent. Nous pouvons choisir de cultiver la haine et de répandre cela dans le monde ou nous pouvons nourrir la compassion, la compréhension et l’amour puis choisir de répandre ça Ces choix commencent dans la famille et maintenant nous passons plus de temps ensemble que dans le passé récent.

C ‘ est le moment de vraiment prier et de penser à qui tu veux être et à l’histoire que tu veux laisser derrière toi. Accordons moins d’importance à nos différences ou à des choses que nous ne pouvons pas contrôler. Trouvons un terrain d’entente, apprenons les uns des autres, partageons les traditions et ap Peut-être que lorsque nous arrêtons d’utiliser les choses que nous ne pouvons pas contrôler comme excuse, nous pourrons arrêter les mauvais sentiments et grandir en tant que peuple