La litière fermentée serait une possible alternative agroécologique aux intrants de synthèse. Développée en Asie et en Amérique Latine, cette méthode fait tout juste son entrée dans le milieu agricole français. Depuis 2016, au sein de ses jardins et avec des paysans testeurs, l’association Terre & Humanisme a mené plusieurs essais concluants de production de litière forestière qu’elle a renommée « Li-Fo-Fer. »