“La conversation ne commençait jamais tout de suite, ni d’une façon précipitée.
Personne ne se hâtait de poser une question,aussi important cela fût-il, et personne ne se hâtait de répondre.
La politesse exigeait que l’on se laisse le temps de réfléchir avant et pendant la conversation.
Chez le Dakota, le silence avait un sens et le fait qu’il accorde un espace de silence à l’orateur et se réserve son propre moment de silence avant de parler respectait la pratique d’une véritable politesse et la règle selon laquelle.
“la pensée naît avant la parole”
Luther Standing Bear