Nous ne sommes pas en guerre. Le covid nous rassemble, il ne nous divise pas.

Il ne fait aucune distinction entre riches, pauvres, blancs, noirs, chômeurs ou traverseurs de rues. Mais il se présente comme un imprévisible danger à tous, un commun à partager.