𝐓𝐀 𝐂𝐎𝐋𝐄̀𝐑𝐄, 𝐓𝐄𝐒 𝐃𝐎𝐔𝐓𝐄𝐒,
𝐓𝐄𝐒 𝐂𝐇𝐀𝐆𝐑𝐈𝐍𝐒 𝐄𝐓 𝐓𝐄𝐒 𝐏𝐄𝐔𝐑𝐒
Ne sont pas « mauvais » ou « non évolués ».
Ils ne sont pas
des « basses vibrations »,
« négatifs » ou ” non spirituels “.
Ces mots sont tous des étiquettes
et des jugements de l’esprit.
Le cœur ne connaît pas
de telles étiquettes ou jugements.
Ces sentiments « négatifs »
ne sont que des énergies
perdues et solitaires, en nous,
qui aspirent à la chaleur, à l’acceptation,
à l’empathie, à l’oxygène…
et à une attention curieuse.
La peur n’est pas l’opposé de l’amour,
tout comme
aucune vague n’est l’opposé de l’océan.
La peur
est une expression complète
de la conscience,
la même conscience océanique qui danse
comme la félicité, la joie et l’émerveillement.
La peur est une forme contractée,
tendue, dense et retenue de l’amour,
mais pas son opposé.
Cette compréhension non duelle
va changer ta vie
et commencera à mettre fin
à toute opposition et violence intérieures.
Tu n’attires pas
les abus, les pertes ou les malheurs
par une “fréquence vibratoire” défectueuse.
Tu n’as pas “manifesté”
ton cancer, ton infection ou ta fracture
par tes désirs.
Ce sont de vieilles histoires culpabilisantes,
qui font honte aux victimes
– et franchement narcissiques –
basées sur une compréhension dualiste.
Nous n’avons plus besoin
de ces mythes et mensonges anciennes.
Tournons-nous plutôt vers la réalité
et accueillons tous les sentiments,
même les plus “sombres”,
comme nos enfants intérieurs bien-aimés,
des vagues du cœur,
des expressions étonnantes du Divin.
 Jeff Foster