TIRÉE DES GRIMOIRES : LA RECETTE DE L’HUILE DE LILAS BLANC …

Connu dans les campagnes comme un remède précieux, le lilas ( Syringa vulgaris) se rencontre dans tous les jardins et parfois à l’état sauvage.

Tout le monde connaît les effluves aromatiques des ses fleurs roses, blanches, ou violettes qui évoquent tant de souvenirs d’enfance…

Ses fleurs sont comestibles…

en déco dans une salade, fourrées dans une crêpe, en sirop et même en tisane pour ses propriétés relaxantes…

 

On n’en fait pas une consommation excessive( comme d’ailleurs toutes les plantes…), car elle est anticoagulante à forte dose et légèrement stupéfiante et euphorisante…j’ai bien dit «légèrement»…

Avec les fleurs( et dans une moindre mesure ses feuilles), on fabrique une HUILE COSMÉTIQUE DE MASSAGE TRÈS POLYVALENTE pour:

– les douleurs des articulations ( croissance ou autre), apaisante des vieilles blessures qui se réveillent par mauvais temps , les lumbagos et même la goutte…

– et une alliée efficace pour les peaux à problèmes et matures, très largement plébiscitée par toutes celles qui l’essaient… propriétés nourrissantes, anti-âge, antioxydantes…avec des principes actifs précieux comme la syringine, le vitamine E et de nombreux polyphénols…

Le lilas blanc était même utilisé dans des rituels de protection – en lavage ou en bains – et nous appelle à redécouvrir ses vertus remises au goût du jour…

Avis aux femmes-sorcières inspirées…!

 

On prépare l’huile avec des fleurs bien pré séchées, et il faut s’assurer d’avoir au minimum une semaine de beau temps pour démarrer.

Après la cueillette, avec l’aide de petits ciseaux, couper et séparer les fleurs des tiges vertes.

*Un truc pour les particuliers, pour les faire sécher efficacement:

Plantes posées sur carton sur sièges arrières de la voiture par beau temps, fenêtres entr’ouvertes…ou à L’OBSCURITÉ, local aéré..( une véranda obscure par ex.)

Séchage en 2-3 jours maximum ; si mauvais temps s’abstenir.

Il est important de sécher les fleurs dans les règles ( couleur préservée entr’ autres…) pour garder les principes actifs et le taux vibratoire intacts.

Le lilas fermente facilement si il reste trop d’humidité dans le mélange.

Quand les fleurs sont sèches avec un bel aspect, on remplit un flacon de verre qu’on recouvre d’une huile végétale bio* jusqu’en haut du récipient pour éviter l’oxydation de l’air sur l’huile et les plantes.

 

*tournesol oleïque, sésame non grillée, noisette, en mélange ou non.

Un bon mélange: 70% tournesol oleïque, 30% noisette.

On la laisse prendre le soleil 4 semaines en veillant comme toutes les solarisations, à ouvrir le bouchon par beau temps pour laisser s’échapper l’humidité.

Si le froid s’installe, on approche la préparation d’un endroit tempéré : poêle ou radiateur.

Puis on filtre , on étiquette et l’huile de massage est prête!

Profitez de cette période ensoleillée autour de Pâques, les fleurs sont là et fanent très vite.

Encore un vieux remède de sorcière dans vos armoires…

 

Source